•  
    DSC_2657
    IMG_0003
    M1
    M3
    M4
    SG
    1/6 
    start stop bwd fwd

          Bienvenue sur le  nouveau portail      du  ministère de l’éducation nationale

         Chers parents d’élèves, enseignants, chers élèves et partenaires sociaux, techniques et financiers de l’Education, ce présent portail, rénové avec les outils de dernière génération, est le vôtre. 

      

     

    Lire la suite ...

 

Les travaux de l’atelier de formation national sur le « transfert de technologie de biogaz » se poursuivent au palais du peuple.

 

Après la cérémonie d’ouverture présidée lundi, différentes thématiques étaient inscrites à l’ordre du jour. Il s’agissait notamment des différents moyens de production du Biogaz, la filtration et le stockage. La session fut animée par l’ingénieur Eleyeh, du ministère de l’énergie.

 

Dans un second temps, des discussions et un débat riche a ponctué la seconde rencontre où la production du Biogaz à travers les opportunités qu’elle peut offrir ainsi que les couts générés et les impacts environnementaux ont été largement abordés.

 

Pour rappel, cet atelier revêt un caractère particulier puisqu’il est censé permettre d’assurer le réseautage des institutions publiques et privées pour construire les capacités de la technologie de biogaz. A savoir que le biogaz est en effet un produit qui peut être utilisé à des fins domestiques  voire commerciales pour des petites et moyennes entreprises.

 

Ainsi, trois thèmes sont au menu de l’atelier de formation : généralités sur le biogaz et état de l’art, technologie du biogaz et applications et enfin potentiel du gaz à Djibouti.

 

Au cours de la cérémonie d’ouverture, des hauts cadres de différents départements ont suivi les présentations des officiels de l’ISESCO qui ont informé les spécialistes du domaine sur la sensibilisation accrue à l’utilisation du biogaz reconnu comme vecteur de renforcement de la politique d’autonomisation en matière d’énergie impulsée par le président de la République, son Excellence Monsieur Ismail Omar Guelleh.

 

 

Le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Monsieur  Moustapha Mohamed Mahamoud, en sa qualité de président de la commission avait insisté sur l’intérêt d’un travail en synergie entre les membres de la commission pour mettre en place des projets structurants et bénéfiques pour notre pays.